Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MARCHE NORDIQUE 59

TEST DES BATONS GUIDETTI VENT DES FJORDS UT 70 CONFIRME

22 Novembre 2016, 18:25pm

Publié par Marche Nordique 59

Suite à la présentation générale des bâtons  Guidetti VDF UT 70 et UT 100, je complète mon article en vous parlant ici du test réalisé sur le terrain et des premières sensations ressenties  avec mes nouveaux bâtons VDF UT 70.

Impatient de les tester, la pluie ne m'a pas empêché de sortir sur un de mes circuits incluant des sentiers, des montées et quelques passages sur l'asphalte. Une amie m'a accompagné pendant 9 kilomètres.

Ma première grande satisfaction est de ne plus devoir enlever et remettre un patin pour protéger les pointes de mes bâtons lors des alternances sentier-route. Le concept du padapt développé et proposé par la société GUIDETTI permet de cheminer sur tous les terrains sans perte de temps.

Sur les sentiers, la pression exercée lors de la propulsion arrière permet de planter correctement la pointe du bâton dans le sol. Le padapt  resté en place, n'empêche pas d'avoir un bon planté de bâton facilité par la double pointe en carbure de tungstène.

Sur les routes, la forme du padapt optimise l'adhérence au bitume. Habitué aux anciens patins prévus pour l'asphalte, les passages sur la route m'ont paru moins contraignants. J'ai même ressenti que le padapt m'apportait un certain confort. Mon amie a remarqué que je ne faisais pas de bruit sur le bitume. Je pense que ce bouchon révolutionnaire y est pour beaucoup. Au fil des kilomètres, vous pouvez tourner le padapt sur lui-même pour qu'il s'use d'une façon régulière sur ses deux côtés.

Néanmoins, si vous partez pour une sortie tracée uniquement sur des sentiers, vous pouvez aussi enlever le padapt et le ranger sur le gantelet, c'est prévu !

Ma seconde satisfaction vient de la facilité avec laquelle on désolidarise le gantelet du bâton. Cette opération se fait simplement : un appui sur le bouton blanc situé en haut du bâton avec le pouce de la main concernée et nous voici les mains libres en moins d'une seconde. Pour clipser le gantelet sur la poignée Viper en liège, rien de compliqué : il suffit d'enclencher l'anneau et de baisser la main. Un détrompeur empêche de le positionner à l'envers.

J'ai aussi apprécié la légèreté du bâton réalisé avec 70 % de carbone et 30 % de fibre de verre ainsi que le confort du gantelet facilement adaptable à la morphologie de la main grâce au système velcro ajustable et à trois pressions.

De plus, mon amie a trouvé que mes nouveaux bâtons étaient "fun". Il est vrai que le coloris bleu associé à des motifs placés sur le haut dégagent une impression de dynamisme.  Je lui ai répondu que mes garçons m'avaient dit : " Ça fait Jeun's !"

Il ne me reste plus qu'à poursuivre mes tests lors de mes prochaines sorties club pour peaufiner cet article.
 

Pascal

 

La poignée liège Viper - Le padapt, bouchon révolutionnaire - Le gantelet avec le padapt rangé - Le système d'accrochage (Mes remerciements à la société Guidetti pour les visuels fournis)La poignée liège Viper - Le padapt, bouchon révolutionnaire - Le gantelet avec le padapt rangé - Le système d'accrochage (Mes remerciements à la société Guidetti pour les visuels fournis)
La poignée liège Viper - Le padapt, bouchon révolutionnaire - Le gantelet avec le padapt rangé - Le système d'accrochage (Mes remerciements à la société Guidetti pour les visuels fournis)La poignée liège Viper - Le padapt, bouchon révolutionnaire - Le gantelet avec le padapt rangé - Le système d'accrochage (Mes remerciements à la société Guidetti pour les visuels fournis)

La poignée liège Viper - Le padapt, bouchon révolutionnaire - Le gantelet avec le padapt rangé - Le système d'accrochage (Mes remerciements à la société Guidetti pour les visuels fournis)

Commenter cet article